Bienvenue, sur le site web du Groupe Conseil Savard 18-11-2018

Protégez votre entreprise dans l’éventualité du décès d’un coactionnaire

Tous les entrepreneurs savent à quel point il peut être difficile de monter un business prospère ! Il faut trouver une idée innovante répondant à un besoin particulier et ce, au bon moment. Une fois que cette étape est faite, il ne faut pas négliger ce qui peut se passer dans l’avenir. Il faut penser à vous protéger : vous, votre entreprise et vos investissements. Une convention de rachat d’actions par assurance vie peut vous offrir une solution adéquate et pertinente.

Établir une convention de rachat d’actions est un bon moyen de protéger votre firme contre les conséquences négatives résultant de la perte d’un partenaire. Selon vos besoins, cette convention peut viser différentes éventualités : décès, départ à la retraire ou invalidité d’un des propriétaires. Le tout est d’être sûr que votre activité pourra survivre à l’absence d’un des propriétaires. Il faut assurer la pérennité de votre firme avant tout !

Bien réfléchir à sa convention de rachat d’actions c’est s’assurer qu’il y a aura un transfert de propriété de l’entreprise qui sera effectif et efficace. Il faut que toutes les conditions nécessaires au rachat de la part d’un propriétaire par un autre soient clairement énoncées. L’assurance vie propose une solution pertinente dans l’élaboration de cette convention.

Quel est l’objectif principal ?

De toutes les options existantes pour financer une convention de rachat d’actions, l’assurance vie est la meilleure.

Le but est de posséder des liquidités nécessaires pour racheter les parts du propriétaire décédé ou invalide. Utiliser une police d’assurance vie est généralement moins coûteuse car la prime d’assurance est plus faible qu’avec d’autres options. De plus, les liquidités nécessaires sont instantanément disponibles au moment du décès d’un des propriétaires.

Comment fonctionne cette stratégie ?

Si vous décidez d’utiliser une assurance vie pour financer votre convention de rachat d’actions, il y a trois options principales. Vous pourrez avoir recours à l’assurance croisée, l’assurance croisée souscrite par la firme et l’assurance rachat d’actions par la firme.

Quelle option choisir ?

Bien que la 3e option soit la plus populaire il faut bien réfléchir. Il faut peser le pour et le contre de chaque option en fonction de vos besoins. En tant qu’entrepreneur, vous devez analyser les avantages et inconvénients de chaque option d’un point de vue personnel et en fonction de la situation de votre entreprise.

Certains encouragent l’élaboration d’une convention entre actionnaires au moment où la firme est créée et que les propriétaires s’associent. D’autres, en revanche, insistent sur le fait que l’option choisie dépend pour beaucoup de la rentabilité de l’entreprise.

En général, cette stratégie est davantage adaptée aux entrepreneurs qui n’ont pas les liquidités nécessaires pour acheter les parts du partenaire décédé ou invalide. Il faudra aussi mettre à jour votre convention si un événement important survient dans la vie de votre firme !

Si vous souhaitez élaborer une stratégie de financement de votre convention de rachat d’actions avec une assurance vie : contactez-nous. Notre réseau de professionnels sera à votre disposition pour vous aider dans la mise en place d’une telle stratégie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to top